gaufrer


gaufrer

gaufrer [ gofre ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1439; de gaufre
Imprimer sur (une étoffe, du cuir, du papier, etc.) des motifs ornementaux en relief ou en creux. Gaufrer une étoffe. cloquer. Fer à gaufrer. gaufroir. Papier gaufré. Tissu gaufré. seersucker.

gaufrer verbe transitif (de gaufre 1) Imprimer des motifs variés en relief sur un objet (papier, reliure, cuir, tissu, etc.).

gaufrer
v. tr. TECH Imprimer des dessins en relief ou en creux sur (du cuir, des étoffes, etc.).

⇒GAUFRER, verbe trans.
A. — TECHNOL. Imprimer des dessins ou motifs en relief et en creux, à chaud ou à froid sur une matière. Gaufrer de l'étoffe, du papier. Ces habiles mains bretonnes qui s'affinent à gaufrer des surplis et des coiffes (A. DAUDET, Jack, t. 2, 1876, p. 22). Si elle avait su un métier, avec quelle joie elle aurait coupé des robes, épinglé des chapeaux, gaufré des pétales de fleurs! (ZOLA, Œuvre, 1886, p. 104) :
1. N'incisez jamais la peau blanche, elle est trop fine, et quand vous la gaufrerez, si vous la repoussez aux endroits où vous voulez avoir des reliefs, ne frottez pas trop brusquement.
CLOSSET, Trav. artist. cuir, 1930, p. 39.
SYNT. Gaufrer à la main, à la presse; cylindre, fer, plaques, presse à gaufrer; pelote à gaufrer (les fleurs artificielles), matrice à gaufrer (le cuir).
P. anal. et au fig. J'avais (...) une chemise neuve (...) dont les plis me gaufraient le derrière (ARNOUX, Renc. Wagner, 1927, p. 134) :
2. Enfin, ces menus détails physiologiques, guenilles de la passion, que, depuis Daphnis et Chloé jusqu'à Paul et Virginie, les auteurs ont blanchies, retapées, ressassées, raccommodées, ragréées, repassées, gaufrées, amidonnées, en croyant faire du neuf, et qui composent les magasins de l'amour littéraire...
BALZAC, Œuvres div., t. 2, 1830, p. 237.
B. — Arg. Arrêter (quelqu'un). (Se faire) gaufrer (cf. SANDRY-CARR. 1963 et ESN. 1966).
Rem. On relève, chez Huysmans, l'emploi (intr.) au sens de « faire des gaufres ». Cette boutique n'était pas luxueuse, dix tables, trente tabourets, l'appareil à gaufrer, une terrine pleine de blanc battu (Sœurs Vatard, 1879, p. 81).
REM. 1. Gaufrerie, subst. fém. Ensemble des reliefs et creux d'un ouvrage. On l'a vue se construire, au coin de la Concorde la grande porte, la monumentale. Elle était si délicate, tellement ouvragée, en gaufrerie, en fanfreluches du haut en bas, qu'on aurait dit une montagne en robe de mariée (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 94). 2. Gaufreur, -euse, subst., technol. a) Celui, celle qui gaufre le cuir, l'étoffe, le papier; celle qui gaufre les fleurs (artificielles) à la main; b) plus récemment : machine à gaufrer. Ds les dict. gén. 3. Gaufroir, subst. masc. Outil (fer ou cylindre gravé) utilisé pour gaufrer à la main les étoffes, le cuir, le papier; plus rarement synon. de gaufrier. Ds les dict. gén.
Prononc. et Orth. : [], (il) gaufre []. Ds Ac. dep. 1694; de 1694 à 1740 avec 2 f. La docum. donne des ex. de graph. avec 2 f (cf. gaufré en emploi adj.). Étymol. et Hist. [1439 ds BL.-W.1-5]; 1. 1565 « imprimer (sur une étoffe, du cuir, du papier) des motifs ornementaux en relief ou en creux » (Mémoires de la Société archéologique de Touraine t. 41, p. 102); 2. 1947 arg. « suspendre, arrêter » (d'apr. ESN.). Dér. du rad. de gaufre; dés. -er. Bbg. LE BRETON GRANDMAISON. Comment parlent les relieurs. Vie Lang. 1961, p. 435.

gaufrer [gofʀe] v. tr.
ÉTYM. 1439; de gaufre.
Imprimer sur (une étoffe, du cuir, du papier, etc.) des motifs ornementaux en relief ou en creux. || Gaufrer du papier, du carton. || Gaufrer une étoffe. Cloquer. || Gaufrer du velours entre des cylindres gravés et chauffés. || Gaufrer au fer chaud le dos d'un livre relié en cuir. || Fer à gaufrer. Gaufroir. || Gaufrer des fleurs artificielles.
0.1 (…) elle préparait les cisailles et les madeleines pour gaufrer elle-même son plus joli « devant » de lingerie fine (…)
Colette, la Maison de Claudine, Mode de Paris.
——————
gaufré, ée p. p. adj.
Plus cour. Qui présente des motifs en creux et en relief. || Papier gaufré. || Carton gaufré (→ Alvéolé).
1 (…) la jeune dame de Trinquelage, coiffée d'une haute tour de dentelle gaufrée à la dernière mode de la cour de France.
Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin, « Trois messes basses », II.
2 (Il) retirait de sa poche (…) une blague japonaise plate et gaufrée, qui contenait son papier à cigarette et son tabac.
Huysmans, Là-bas, II.
N. m. || Un gaufré : une surface gaufrée.Spécialt. Tissu, papier présentant des ornements en relief.
DÉR. Gaufrage, gaufreur, gaufroir, gaufrure.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GAUFRER — v. tr. Imprimer des figures sur des étoffes, sur du cuir, sur du papier, au moyen de fers chauds ou de cylindres gravés. Gaufrer du drap, du velours. Gaufrer de la toile, Gaufrer le dos d’un livre. Fers à gaufrer. Il signifie aussi Donner aux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gaufrer — (gô fré) v. a. 1°   Imprimer de certaines figures sur des étoffes, sur des papiers ou autres objets avec des fers faits exprès. •   Dans l ancien temps on gaufrait souvent les tranches dorées, LESNÉ la Reliure, p. 179. •   Il y a à peu près… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • gaufrer — v.t. Arrêter, surprendre : Il s est fait gaufrer. □ se gaufrer v.pr. Se régaler : Qu est ce qu il s est gaufré ! / Faire une chute, ramasser une gaufre …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • GAUFRER — v. a. Empreindre, imprimer de certaines figures sur des étoffes, avec des fers faits exprès. Gaufrer du drap, du velours. GAUFRÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GAUFRAGE — Procédé qui consiste à reproduire en relief sur du papier, du carton ou du tissu un dessin déterminé. Anciennement connu, le gaufrage est cependant longtemps concurrencé en reliure par l’estampage, procédé auquel le cuir s’adapte mieux. Ce n’est… …   Encyclopédie Universelle

  • gaufroir — [ gofrwar ] n. m. • 1784; de gaufrer ♦ Techn. Fer à gaufrer. Gaufroir de relieur. ● gaufroir nom masculin Outil dont on se sert pour gaufrer, à la main, le cuir et les étoffes. gaufroir [gofʀwaʀ] n. m. ÉTYM. 1785, Encycl. méthodique; de gaufrer.… …   Encyclopédie Universelle

  • ГОФРИРОВАТЬ — (франц. gaufrer, отпечатывать узоры на ткани. Складывать мелкими складками материю, при помощи особых щипцов. Словарь иностранных слов, вошедших в состав русского языка. Чудинов А.Н., 1910. ГОФРИРОВАТЬ делать мелкие складки на лентах и материях.… …   Словарь иностранных слов русского языка

  • gaufre — [ gofr ] n. f. • walfre XIIe; a. frq. °wafla « rayon de miel » 1 ♦ Pâtisserie de pâte légère, cuite entre deux plaques alvéolées qui lui impriment un dessin en relief. ⇒Vx oublie; région. bricelet. Marchand de gaufres et de crêpes. Gaufre au… …   Encyclopédie Universelle

  • gaufreur — gaufreur, euse [ gofrɶr, øz ] n. • 1604; de gaufrer ♦ Techn. Personne qui gaufre. ♢ N. f. Machine à gaufrer. ● gaufreur, gaufreuse nom Ouvrier(ère) qui gaufre les étoffes, les cuirs, etc. gaufreur, euse [gofʀœʀ, øz] n …   Encyclopédie Universelle

  • gofra — GOFRÁ, gofrez, vb. I. tranz. A imprima rânduri de cute paralele (şi ondulate) pe o ţesătură, pe o tablă, pe o hârtie etc. ♦ A aplica pe o ţesătură un desen imprimat în relief. – Din fr. gaufrer. Trimis de gall, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  gofrá… …   Dicționar Român


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.